Jeunes et médias - portail d'information consacré à la promotion des compétences médiatiques

Recherche

Laissez vos enfants vous tendre un miroir

| Bettina Bichsel

« Pose ton téléphone quand je te parle. » Cette phrase vous semble familière ? Vous arrive-t-il de dire cela à votre fille ou à votre fils ? Alors vous êtes certainement en bonne compagnie.

Mais c’est exactement la phrase que les enfants aimeraient dire à leurs parents.  Ce constat est tiré d’une enquête menée par un groupe de chercheurs des universités du Michigan et de Washington. Les chercheurs voulaient savoir ce que les jeunes pensent de la consommation médiatique de leurs parents – et quelles règles ils souhaiteraient fixer pour les adultes. Pour ce faire, ils ont interrogé des enfants et des adolescents âgés de 10 à 17 ans issus d’environ 250 familles.

Les attentes des enfants envers leurs parents

Les résultats de l’enquête suscitent la réflexion. En effet, ce que les jeunes souhaitent entre autres de la part de leurs parents est qu’ils :

  • trouvent un bon équilibre entre les activités en ligne et hors ligne
  • ne se laissent pas distraire par leur smartphone et autres appareils électroniques (par ex. lorsqu’ils sont au volant ou pendant une conversation)
  • définissent pour eux-mêmes des plages sans médias
  • montrent l’exemple en respectant les règles qu’ils imposent aux enfants
  • ne partagent pas trop de choses en ligne (par ex. les photos des enfants sans demander leur accord).

Les enfants ont une vision claire  des aspects négatifs liés aux outils électroniques.

En tant que parents, grands-parents, parrain, marraine ou autre personne de référence, nous donnons l’exemple aux enfants. Les jeunes enfants surtout s’orientent sur la base de leur environnement immédiat et imitent le comportement des personnes qui les entourent, puisque c’est ainsi qu’ils apprennent. Les enfants plus grands cherchent des « héros » et des « héroïnes » qu’ils peuvent admirer. Quant aux adolescents, ils sont particulièrement susceptibles, lorsqu’ils ont l’impression d’être traités de manière injuste ou lorsqu’ils s’aperçoivent que l’on n’applique pas les mêmes règles à tout le monde. S’ils n’ont par exemple pas le droit d’avoir leur téléphone à table, mais que Papa regarde son smartphone parce qu’il a reçu un nouveau message.
 

Quelle est la place des médias dans votre quotidien ?

En tant qu’adulte, il est important de porter de temps en temps un regard critique sur votre propre utilisation des médias. Ceci est par ailleurs un élément important pour l’éducation aux médias. Soyons honnêtes : nous n’avons parfois même plus conscience à quel point le téléphone et d’autres médias dominent notre quotidien, tant privé que professionnel. Il est alors utile de répondre honnêtement à des questions comme:

  • Pourquoi et à quelle fréquence utilisez-vous un smartphone, Internet, une tablette, etc. ?
  • Comment vous sentez-vous lorsque vous êtes hors ligne pendant quelque temps ?
  • Quand utilisez-vous les médias sans nécessité concrète, simplement pour vous distraire ou pour faire passer le temps ?
  • Interrompez-vous constamment vos activités lorsque vous recevez un appel ou une notification ?
  • Vous perdez-vous parfois en ligne et vous ne vous rendez pas compte du temps qui passe ?
  • Combien de temps passez-vous devant la télévision ou sur Internet le soir ?
  • Existe-t-il dans votre quotidien des plages explicitement sans téléphone et sans Internet ?


Vous pouvez aussi demander à vos enfants de vous tendre un miroir. Demandez-leur tout simplement : comment percevez-vous ma consommation de médias ?

Cela peut déclencher des discussions passionnantes et vous fournir une base pour établir des règles ensemble, en famille (par exemple : pas de téléphone durant les repas et les discussions et le téléphone en mode silencieux lorsque la famille passe du temps ensemble). Cela ne signifie pas, bien sûr, que vous devez suivre exactement les mêmes règles que vos enfants. Mais cela aide à élargir son point de vue, à éclairer différemment ses propres habitudes, et peut-être aussi à éteindre plus consciemment et plus souvent son propre téléphone, son ordinateur ou la télévision.

Bettina Bichsel est journaliste et rédactrice. Elle écrit et blogue pour Jeunes et Médias, parmi ses diverses activités.