Jeunes et médias - portail d'information consacré à la promotion des compétences médiatiques

Recherche

La haine sur Internet

L’origine, la couleur de peau, le sexe, l’orientation sexuelle, l’appartenance religieuse ou le handicap sont autant d’aspects qui peuvent cristalliser discriminations et hostilité à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes. Sur les portails en ligne, les messages de haine sont récurrents, Internet offrant la possibilité d’attaquer autrui sous le couvert de l’anonymat. De plus, en un rien de temps, on peut atteindre un large public qui approuve et diffuse les propos haineux. Le discours de haine est un véritable problème de société. Les discriminations et l’hostilité blessent des personnes dans leur dignité, suscitent la peur et peuvent mener à la violence. Les auteurs de ces actes se rendent passibles de poursuites. Comment lutter contre les discours de haine, sur le plan structurel et sur le plan individuel ? C’est la question que Jeunes et médias entend traiter en 2020 et 2021 dans le cadre de son point fort « La haine sur Internet ».

Racisme en ligne

Depuis l’été 2019 a été mise en place une collaboration entre la plateforme Jeunes et médias et le Service de lutte contre le racisme. Ce dernier soutiendra, au cours des quatre prochaines années, des projets consacrés au racisme sur Internet. Vous trouverez ici des informations complémentaires sur les aides financières en la matière. De plus, en août 2020 est paru un rapport de synthèse (autrice : Lea Stahel, Université de Zurich) mandaté par le Service de lutte contre le racisme, qui analyse les approches les plus récentes de lutte contre les discours de haine racistes sur Internet : « Discours de haine racistes en ligne : Tour d’horizon, mesures actuelles et recommandations ». Jeunes et médias a soutenu la genèse du rapport en participant au groupe d’accompagnement.

Le 25 août 2020 a eu lieu à Berne le lancement du point fort « La haine sur Internet ». À cette occasion, Lea Stahel a présenté son rapport, et le Service de lutte contre le racisme, ses nouvelles aides financières dans le domaine du racisme en ligne. Jeunes et médias a organisé un atelier d’échange avec des acteurs de domaines très divers pour traiter du second aspect de notre point fort « La haine sur Internet » : en ligne, les discours de haine ou la discrimination sont souvent dirigés contre le sexe ou l’orientation sexuelle des personnes.

Sexisme et propos anti-LGBTQI+ sur Internet

À l’automne 2020, sur mandat de Jeunes et médias, Lea Stahel et Nina Jakoby établiront un deuxième rapport, qui dressera une vue d’ensemble du sexisme et des propos anti-LGBTQI+ sur Internet et formulera des recommandations de mesures à l’intention des groupes cibles de Jeunes et médias.

Sur la base des résultats de l’atelier de lancement, du rapport et d’autres travaux de recherche, Jeunes et médias décidera début 2021 de nouvelles mesures.

Cela pourrait aussi vous intéresser