Navigation avec Access Keys

Risques en matière de sexualité sur Internet

Agressions sexuelles sur le net, cyberharcèlement, sextorsion (extorsion via Internet de faveurs sexuelles), utilisation abusive d’images suggestives, vidéos pornographiques sur les smartphones de mineurs, pédopornographie: l’éventail des risques en matière de sexualité sur Internet est large. Les enfants et les jeunes risquent fortement d’en être les victimes, voire de se rendre coupables d’un délit – souvent sans le vouloir. Il y a donc beaucoup à faire dans ce domaine. Dans le cadre de son point fort 2018/2019 « Sexualité et Internet », la plateforme nationale Jeunes et médias a pris diverses mesures en vue de soutenir les acteurs dans leur travail.

{$TEXT.titleCol}

  
  

Mesures prises par la plateforme Jeunes et médias 2018/2019

C’est ainsi que, le 24 mai 2018, la première table ronde « Sexualité et Internet » a eu lieu à Berne ; 35 représentants d’ONG, de hautes écoles pédagogiques, de cantons, de villes et d’offices fédéraux ont discuté des activités prévues et en cours dans le domaine de la prévention des risques en matière de sexualité sur Internet, et ont identifié et hiérarchisé les objectifs d’intervention et les lacunes à combler.

Cette discussion a permis de donner une première impulsion pour renforcer la collaboration entre les acteurs présents, mais aussi de poser des jalons en vue des activités futures. Jusqu’à fin 2019, la plateforme nationale Jeunes et médias accordera une attention particulière à cette question importante et soutiendra autant que possible les acteurs impliqués. Pour cela, elle mettra l’accent sur l’encouragement de la mise en réseau et de la coordination entre les acteurs, ainsi que sur la sensibilisation des parents peu formés ou issus de l’immigration et des groupes vulnérables, comme les enfants et les jeunes atteints dans leur santé, ou présentant des besoins spécifiques. L’OFAS a lancé un appel d’offres pour soutenir des projets en ce sens.

La plateforme soutient également les acteurs dans la formation d’un groupe de réflexion chargé d’améliorer la coordination au niveau national et d’étudier les possibilités de financement en matière de prévention.

 

La plateforme Jeunes et médias soutient des projets de prévention

Dans le cadre du point fort « Sexualité et Internet », la plateforme nationale Jeunes et médias a invité des organisations privées à but non lucratif à présenter des projets de prévention de risques sur Internet, liés à la sexualité, pour les enfants et les jeunes. Ces projets doivent couvrir toute la Suisse, les régions linguistiques ou au moins plusieurs cantons. L’accent est mis sur la sensibilisation des parents peu formés ou issus de l’immigration, ainsi que des institutions et du personnel pédagogique qui travaillent avec des groupes vulnérables, comme les mineurs migrants non accompagnés ou les enfants présentant des besoins spécifiques.

→ fiche d’information  

→ formulaire de requête