Quels jeux conviennent à quel âge?

Le système européen PEGI indique de façon fiable si un jeu, sous l’angle de la protection des jeunes, convient à tel ou tel groupe d’âge. Les symboles PEGI sont imprimés sur l’emballage et distinguent entre les limites d’âge 3, 7, 12, 16 et 18 ans. Ils indiquent également si le jeu offre les contenus suivants : sexe, violence, langage grossier, drogue, peur, discrimination, jeux de hasard, jeu en ligne. Familiarisez-vous ici avec ces symboles.

 
 
 

Quels sont les jeux recommandés?

L’office fédéral autrichien pour la qualification positive des jeux vidéo (Bundesstelle für die Positivprädikatisierung von Computer- und Konsolenspielen, BuPP (site en allemand)  offre une aide aux parents et autres personnes qui achètent des jeux pour des enfants en distinguant les jeux recommandés.

 
 
 

Limites d’âge pour les jeux vidéo (PEGI)

Ages conseillés par le système Pan European Game Information (PEGI)

Reconnu à l’échelle européenne, le système de classification des jeux PEGI mentionne les âges conseillés et donne des indications de contenu. A l’achat d’un jeu vidéo, les parents peuvent voir sans peine à partir de quel âge il est approprié et s’il contient des représentations ou des fonctions inappropriées pour des enfants.

 
 
 

Application de PEGI en Suisse

 
 

En Suisse, les producteurs de jeux et les détaillants ont adopté librement le système PEGI. Dans leur code de conduite élaboré par la Swiss Interactive Entertainment Association (SIEA), ils s’engagent à des mesures actives de protection des jeunes : les détaillants ne peuvent vendre que des produits pourvus d’une recommandation d’âge PEGI, ils doivent procéder à un contrôle de l’âge des acheteurs et restreindre la publicité pour les produits 16+/18+. Si le contrôle de l’âge n’est pas assuré aux caisses, le code de conduite prévoit des sanctions, qui peuvent aller jusqu’au refus de livraison. A ce jour, une grande partie des fabricants, des détaillants et des points de vente ont adhéré à ce code de conduite. Consultez ici la liste des signataires.

 
 
 
 

Vente en ligne et jeux en ligne : mesures nécessaires

 
 

Dans le domaine des jeux vidéo, deux types de problème constituent des défis de taille pour la protection des jeunes. Il s’agit, d’une part, des proportions croissantes que prennent la vente en ligne et la disponibilité des jeux sur Internet et sur les smartphones. Et, d’autre part, de la fonction en ligne, qui permet de jouer avec d’autres internautes (anonymes) dans des communautés en ligne.

 

Voilà pourquoi le système PEGI a été complété par PEGI-Online. La certification de jeux vidéo en ligne doit permettre de réduire les risques du jeu en ligne. Les fabricants doivent s’engager à faire figurer un symbole sur l’emballage si le jeu offre des possibilités d’utilisation en ligne. Ils doivent parallèlement assurer des fonctions de contrôle afin d’effacer des contenus en ligne inappropriés et créer des instances d’examen des plaintes. D’autres réflexions sont en cours en vue d’adapter les systèmes de classification existants aux nouveaux défis.

 

Enfin, le Conseil de l’Europe a élaboré en collaboration avec l’IFSE (Interactive Software Federation of Europe) des directives (en anglais) à l’intention des fournisseurs de jeux vidéo et de jeux en ligne, fondées sur la Convention européenne des droits de l’homme (CEDH).

 

Important : des règles claires de la part des parents

Les parents doivent savoir que tous les efforts de régulation sont contournés lorsque les enfants et les adolescents accèdent par des amis et des adultes à des jeux vidéo inappropriés. Observez donc les recommandations d’âge, discutez avec votre enfant de ses habitudes de jeu et de ses préférences et fixez avec lui des règles claires.

 
 
Google+