Portail en ligne pour les enseignants

Le portail « handyknigge.ch » (en allemand) propose un forum de la communication mobile en collaboration avec LerNetz.

Enseignants et élèves y trouveront différentes offres sur le thème de la téléphonie mobile.

 

Module d’apprentissage en ligne

Approfondissez vos connaissances sur la téléphonie mobile et informez-vous sur les risques d’endettement, la pornographie et la violence (site « Jugend und Wirtschaft », en allemand).

 
 
 

Des mobiles à l’école ? Les smartphones dans l’enseignement ?

Les enseignants trouveront sur le site d'Educa le guide "Apprentissage mobile" et des dossiers thématiques sur le sujet .

 
 
 

Mobile ou smartphone en poche

En Suisse, presque tous les jeunes de 12 à 19 ans possèdent leur propre téléphone mobile - 98 pourcent, dont 97 pourcent possèdent des smarphones. De nombreux parents achètent un mobile à leurs jeunes enfants afin de faciliter l’organisation du quotidien familial ou d’être accessibles en cas d’urgence. Les mobiles traditionnels disparaissent progressivement au profit des smartphones, comme l’iPhone, le Samsung ou le HTC. Les adolescents apprécient également beaucoup les ordinateurs de poche, donnant accès à Internet et dotés d’un lecteur MP3, d’une caméra, d’un appareil photo, d’une interface Bluetooth et d’un téléphone.

 

Les enfants et les adolescents utilisent leur mobile en premier lieu pour s’envoyer des SMS et pour téléphoner. Les contacts sociaux sont en effet très importants pour eux. Beaucoup s’en servent également pour écouter de la musique, jouer, naviger sur Internet, tourner des vidéos ou prendre des photos.

 

Prendre garde aux coûts

Si l’on n’y prend pas garde, les factures de téléphone peuvent réserver des surprises bien désagréables. C’est pourquoi de nombreux jeunes préfèrent aux MMS la fonction Bluetooth, gratuite, pour l’envoi de vidéos et de musique. Par ailleurs, beaucoup d’entre eux utilisent une carte prépayée. Avec un abonnement, on perd en effet rapidement le contrôle des coûts. En savoir plus sur comment éviter une facture de téléphone salée pendant les vacances.

 
 
 

Quel âge pour un premier téléphone mobile ?

 
 

Les professionnels déconseillent les smartphones pour les enfants de moins de 12 ans. Si un enfant plus jeune en a besoin, il faut veiller à ce qu’il n’ait accès qu’aux fonctions principales. Le site elternet.ch (en allemand) vous aidera à prendre une décision en toute connaissance de cause.

 
 
 
 

Un smartphone pour votre enfant ?

 
 

Identifiez les besoins de votre enfant : quelles fonctionnalités lui faut-il ? Si l’objectif est qu’il soit joignable et puisse vous contacter si nécessaire, un mobile traditionnel suffit amplement.

 

Cependant, il risque d’être la risée de ses camarades de classe si ceux-ci ne jurent que par leur smartphone. La pression sociale peut être difficile à vivre pour un enfant. Les parents doivent renforcer sa confiance en lui pour qu’il ne se sente pas victime de cette pression. Notons en outre qu’au contraire des ordinateurs, sur lesquels des filtres peuvent être installés, les smartphones offrent un accès non protégé à Internet, de sorte que les dangers liés à l’ordinateur existent aussi avec les smartphones. Il faut donc que l’enfant apprenne à l’utiliser de manière responsable. Vous trouverez ci-après une série de recommandations.

 
 
 
 

Opportunités offertes par les mobiles et les smartphones

 
 
  • Les jeunes aiment entretenir des contacts où qu’ils se trouvent, prendre des rendez-vous de dernière minute ou pouvoir contacter quelqu’un en cas d’urgence.
  • Sentiment d’appartenance : pour de nombreux jeunes, le mobile est le symbole d’un certain statut social.
  • Etre disponible en permanence facilite l’organisation du quotidien familial. Mais il faut que les parents trouvent le juste milieu, c’est-à-dire qu’ils ne contrôlent pas leurs enfants plus que nécessaire. Par ailleurs, le mobile ne remplace pas une présence en chair et en os.
  • Accès mobile à des informations sur Internet : consultation d’horaires, de courriels, etc.
  • Possibilités d’apprentissage informel : Internet permet de s’informer sur la ville, le pays et les gens ou de rechercher un terme sur Wikipédia, ou encore d’en savoir plus sur la plante ou la chaîne de montagnes devant laquelle on se trouve.
  • Les parents peuvent chercher avec leurs enfants la réponse à une question posée sans attendre.
  • Les nombreuses applications permettent de se divertir en cours de route.
 
 
 
 

Dangers recelés par les mobiles et les smartphones

 
 
  • Les frais de téléphone et de téléchargement élevés peuvent mener à l’endettement. Les applications sont rarement gratuites. Certaines sont fournies avec le smartphone (météo, Facebook, etc.) et peuvent revenir très cher, car il y a à chaque fois transfert de données, ce qui est coûteux, sauf pour les titulaires d’un abonnement Internet forfaitaire (téléchargement et durée de navigation illimités, coûts mensuels fixes).
  • Des contenus dangereux ou préjudiciables peuvent être reçus sans le vouloir via Bluetooth ou par courriel (par ex. pornographie ou violence).
  • Vidéolynchage
  • Téléchargement de films au contenu interdit. Vous trouverez ici des informations sur les contenus interdits et sur la situation juridique.
  • « Sexting » (mot-valise de sexe et texting, envoi de sms) : de plus en plus de jeunes se photographient dans des poses érotiques ou tournent des vidéos de nus. Ils les envoient ensuite à leurs amis et connaissances via leur mobile. Mais il n’est pas rare que les images atterrissent sur Internet, par ex. sur les réseaux sociaux ou les sites de photos. Il n’y alors plus moyen d’enrayer leur diffusion. Ces images peuvent réapparaître des années plus tard et nuire alors à la carrière professionnelle ou aux relations privées. La diffusion et la publication de photos érotiques représentants des mineurs sont par ailleurs illégales et peuvent entraîner des conséquences juridiques.
 
 
 
 

Recommandations

  • Etablissez des règles simples sur la manière dont le mobile peut être utilisé. Adaptez régulièrement les conseils et les règles à l’âge de votre enfant.
  • Pour éviter les factures élevées, privilégiez les cartes prépayées, qui permettent un meilleur contrôle des coûts. Parlez avec votre enfant de la manière dont il doit aborder les services payants (téléchargement de musique et de vidéos, navigation sur Internet).
  • Les détenteurs d’un smartphone peuvent tchatter et envoyer gratuitement des photos grâce à des applications comme « WhatsApp », « Twitter » ou « Facebook », et épargner ainsi des frais de SMS, de MMS et de téléphone.
  • N’installez pas d’applications inconnues.
  • Parlez avec votre enfant des contenus préjudiciables aux jeunes comme la pornographie, la violence ou les jeux de hasard. Même s’il n’y a pas accès sur son propre appareil, votre enfant pourrait y être confronté chez des amis.
  • Encouragez les enfants et les adolescents à parler avec vous ou avec un enseignant des contenus qui les bouleversent (par ex. violence, pornographie dure) ou des problèmes de harcèlement.
  • Utilisez les mesures de protection techniques.
  • Echangez vos expériences en la matière avec d’autres parents.
 
Google+